Album

Alvorada

Alvorada

Aparté
Date de sortie : 7 / Avr / 2015
Téléchargement :  icon-downloadicon-downloadicon-download
  1. Suite Pour Violoncelle Seul – Intermezzo E Danza Finale
  2. O Canto Do Ciscne Negro
  3. Falla (De) – Siete Canciones Populares Españolas – Nana
  4. Piazzola – Grand Tango – Tempo Di Tango

« This sumptuously packaged release on the elegant, niche French label Aparté is an ambitious undertacking over 100 minutes of musid across two discs, featuring 27 performers. French cellist Ophélie Gaillard, who has recently recorded CPE and JS Bach, Schumann and Listz for the label, is at the heart of every piece on Alvorada, but this is not a solo album. From te outsanding bandoneon player Gabriel Sivak’s light, fluent arrangements and the finely balanced recording, many inspirations went into the making of Alvorada.(…) Blinding all this together is Gaillards’s Cello. Her playing, with wide vibrato and warm tone, is beguiling in each genre covered. Wisely, she does not try to domintae each piece ; where she does ; as on the closing three-part solo sonata by Cassado, her playing soars. »
STRAD, décembre 2015

« Les rencontres multiples de l’album inspirent à Ophélie Gaillard un jeu à l’imagination parfois débridée, souvent dans la demi-teinte, voire la nostalgie. Le périple n’est pas seulement exotique, il est aussi intérieur ; ce que l’archet subtil dévoile ressort de l’émotion pure. »
Diapason, mai 2015

« Si son ensemble swingue aussi bien que Xavier Cugat dans le mondialement célèbre El Manisero du Cubain Moisés Simons, c’est que la musicienne a su excellemment s’entourer, du trompettiste Nicholas Genest au percussioniste Florent Jodelet, sans oublier le pianiste Gabriel Sivak – qui signe en outre des arrangements mitonnés avec soin, en particulier du Grand Tango et de Oblivion de Piazzolla, restitués avec gout par le violoncelle pimenté d’Ophélie Gaillard. La musicienne qui privilégie les tonalités chaudes et vibrantes n’oublie pas que le rythme doit être souple et bien balancé, à l’image du chant de Toquinho, légende vivante de la samba brésilienne judicieusement invité ici pour parfaire ce voyage ensoleillé. »
Philippe Venturini – Classica, Février 2013

Presse

aparte

Suite Pour Violoncelle Seul – Intermezzo E Danza Finale Alvorada
  1. Suite Pour Violoncelle Seul – Intermezzo E Danza Finale Alvorada
  2. O Canto Do Ciscne Negro Alvorada
  3. Falla (De) – Siete Canciones Populares Españolas – Nana Alvorada
  4. Piazzola – Grand Tango – Tempo Di Tango Alvorada