Accueil

2019 !

Cette saison 18/19 Ophélie Gaillard se produit en soliste notamment avec le  Filharmonia Slovenska sous la direction de James Judd, l’Orchestre National de Bretagne sous la baguette de Marc Feldman ainsi qu’avec son ensemble, le Pulcinella Orchestra. À son répertoire, les concertos de Boccherini, CPE Bach, Vivaldi, Schumann,  les Variations sur un thème roccoco de Tchaïkovsky ainsi que des transcriptions de Nino Rota.

On pourra l’entendre à Paris (auditorium de Radio-France, cycle du Musée de l’Armée) ainsi qu’en province et à l’étranger (tournées au Italie, à Singapour, en Allemagne)

Au printemps 2019 paraîtra un double disque monographique consacré à Luigi Boccherini avec le Pulcinella Orchestra et Sandrine Piau, publié par le label Aparté et distribué par HM.

Ophélie Gaillard sera membre du jury du prestigieux concours de l’ARD de Münich et donnera des masterclasses à la French American school de Fontainebleau, à Münich, lors de l’académie d’été Musicalp à Tignes, ainsi que tout au long de l’année à la Haute Ecole de Musique de Genève.

 

 

19 FÉVRIER 2019 : PARUTION DU NOUVEL ALBUM « BOCCHERINI »

Après un premier album autour de Boccherini plébiscité par la presse en 2007(Choc du Monde de la Musique, distinctions dans Strad et BBC Magazine), Ophélie Gaillard retrouve Sandrine Piau et le Pulcinella Orchestra pour un double album en hommage au génial violoncelliste toscan.

 

 

 

 

 

 

 

 

30 MARS 2017 : PARUTION DU NOUVEL ALBUM « EXILS » !

Avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo (direction : James Judd) et des membres du Sirba Octet

« Soloist Ophélie Gaillard performs with sensitivity and impetus and the Sirba Octet, strongly committed to Yiddish music, plays with infectious enthusiasm ».Pizzicato, Mars 2017

« Sublimes, la ligne et les courbes de son superbe Goffriller aimantent dès les premières mesures. L’expressivité intense et habitée de la soliste ne manque pas du souffle épique qui doit traverser cette page ô combien rhapsodique, à laquelle l’élégant James Judd donne des reflets modernes.
On n’entend pas chez Gaillard un seul coup d’archet ou un seul démanché qui ne soit chargé de sens et d’émotion. On vibre, on vit, on respire, on souffre avec elle, impressionné par la puissance de son propos. (…)
Héroïque dans les passages vigoureux, Gaillard chante le thème lyrique avec une éloquence quasi vocale. Bien que légèrement à l’arrière-plan, l’orchestre sobre et clair contribue à la réussite de cette gravure de premier ordre ». – Diapason, Mars 2017

 

plus

Suite Pour Violoncelle Seul – Intermezzo E Danza Finale Alvorada
  1. Suite Pour Violoncelle Seul – Intermezzo E Danza Finale Alvorada
  2. O Canto Do Ciscne Negro Alvorada
  3. Falla (De) – Siete Canciones Populares Españolas – Nana Alvorada
  4. Piazzola – Grand Tango – Tempo Di Tango Alvorada